Recherche de recettes

Santé & Mieux-être
Nous en mieux

Nous en mieux

Publié dans Châtelaine de novembre 2010 © Les Éditions Rogers ltée

Aujourd’hui, on s’épile, on se blanchit les dents, on se fait tatouer, on applique de l’autobronzant, de la crème antirides et parfois même du botox… Voyez comme notre apparence a changé, au cours des années!

© Archive Châtelaine

Le corps modifié
La chirurgie plastique apporte-t-elle le bonheur?, demande Châtelaine en 1963. On trouve alors peu de données sur ce type d’interventions, pas encore très répandu. À l’époque, la correction du nez (rhinoplastie) est la chirurgie la plus courante. Si on avait alors recours au bistouri pour corriger des « caractéristiques disgracieuses » de l’anatomie, les technologies des années 1970 et 1980 (liposuccion et prothèses mammaires) permettent d’accéder à la perfection corporelle. On entrevoit la possibilité de sculpter son corps en aspirant le gras et en insérant çà et là des prothèses.

À la fin des années 1990, avec l’émergence des injections comblantes et des appareils au laser, on nous promet la cure de jouvence. « Les interventions non invasives ont révolutionné l’industrie. Depuis que le Botox et les injections de comblement existent, on pratique moins de déridages du front et on arrive à retarder l’échéance du lifting », constate le docteur Éric Bensimon, chirurgien plasticien à Montréal.

Les façons de rajeunir sont donc multiples et plus accessibles qu’auparavant. Photorajeunissement au laser, microdermabrasion, chirurgie liftante, implants aux pommettes et injections sont parfois conjugués pour permettre aux femmes de retrouver une allure juvénile. Avant, on tirait simplement la peau vers le haut. Maintenant, on efface les rides et on donne du volume aux zones creusées par le temps.

« Page précédente
1 - 2 - 3 - 4 - 5
Page suivante »

Laisser un commentaire

  • DE NOS COMMANDITAIRES
     
    Section publicitaire spécialement consacrée à celles qui bâtissent le Québec économique d’aujourd’hui et de demain.
  • RESTEZ À L'AFFÛT !
    Abonnez-vous gratuitement à nos cyberbulletins, devenez fan de Châtelaine sur Facebook ou suivez-nous sur Twitter !

    Cyberbulletins Facebook Twitter

© 2010