Recherche de recettes

Rétrospective

On en a fait du chemin

Publié dans Châtelaine de novembre 2010 | © Les Éditions Rogers ltée

Cinquante ans. C’est le temps qu’il a fallu aux femmes d’ici pour prendre possession de leur vie. Cette révolution a été si tranquille qu’on l’oublie déjà. Celles qui ne l’ont pas vécue ne savent plus d’où leurs aînées sont parties et le chemin qu’elles ont dû défricher. Il est important de retracer cette histoire.

Le pouvoir était maintenant à portée de main. Les patronnes s’imposaient dans les banques, les grandes entreprises et au gouvernement. De leur côté, les femmes d’affaires brassaient des millions. Au beau milieu de la crise économique des années 1980, elles étaient responsables de la création de 93 % des nouveaux emplois dans le secteur privé et avaient fondé plus de la moitié des plus récentes entreprises. Cela, au nez de leurs banquiers paternalistes, qui les finançaient au compte-gouttes et exigeaient d’elles des cautions.

Aux dernières nouvelles, le quart des femmes de carrière gagneraient plus que leur mari. Rien là pour favoriser l’harmonie au sein du couple. Sondés par Châtelaine en 1991, les hommes reconnaissaient avoir perdu du pouvoir au profit du sexe faible. Si la plupart admettaient qu’une consœur qui avait réussi avait beaucoup travaillé et avait du talent, il s’en trouvait quand même pour souligner qu’elle avait dû sacrifier sa famille, qu’elle avait eu de la chance ou… qu’elle avait du charme. Ce sont les jeunes qui supportaient le plus mal l’idée de voir leur chèque de paie moins gros que celui de leur conjointe. Si l’argent est un sujet de friction récurrent dans un couple, les journées de boulot qui s’étirent jusqu’en soirée, les rendez-vous non planifiés et les week-ends en congrès le sont tout autant. Bobonne n’attend plus sagement à la maison, elle joue les amazones. Tant pis si Gugus en fait une maladie!

© Presse canadienne (Jeanne Sauvé et Lise Bacon), Fred Chartrand / Presse Canadienne (Claire L'heureux-Dubé), CSQ (Lorraine Pagé), Presse canadienne (Jeannine Guillevin-Wood)

(À partir de la gauche) Jeanne Sauvé Première francophone ministre à Ottawa, en 1972, première présidente de la Chambre des communes, en 1980, et première gouverneure générale du Canada, en 1984. Lise Bacon Première femme élue présidente d’un parti politique au Canada (le Parti libéral du Québec), de 1970 à 1973. Première vice-première ministre du Québec, en 1985. Claire L’Heureux-Dubé Première Québécoise nommée juge à la Cour suprême du Canada, en 1987. Lorraine Pagé Première femme à diriger une centrale syndicale au Québec, l’Alliance des professeures et professeurs, en 1985. Jeannine Guillevin Wood Première présidente du conseil d’administration d’une grande banque canadienne (la Banque Laurentienne), en 1997. La revue Commerce l’a nommée « l’Homme du mois » en 1976!

« Page précédente
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12
Page suivante »

Laisser un commentaire

2 commentaires à « 

On en a fait du chemin

 »
  1. 2

    lune 55 a dit :

    Je me souviens tres bien du temps ou le mari était ROI et maitre comme femme qui avait toujours gagner ma vie toute une surprise de se faire traiter comme une personne pas capable de rien faire en plus servir a toute les sauces au besoin de mons les repas a son gout que c était une frustations oui le monde a changer pas mieux les femmes en 2010 sont encore tres tres soumise dommage ca vas pas vite de se faire respecter ca prend bien temps avant que les femmes se revolte ca passe par la finace encore

  2. 1

    Helene Courchesne a dit :

    Quel merveilleux article que celui de Mme Lachance. On y retrouve l’historienne qui relate l’historique du combat des femmes au Québec, couplé au talent de la romancière qui nous raconte une histoire fabuleuse. Tout le numéro est en fait un véritable bijoux et pièce d’anthologie ! Merci à vous Mme Lachance et à tout l’équipe de Châtelaine !

  • DE NOS COMMANDITAIRES
     
    Section publicitaire spécialement consacrée à celles qui bâtissent le Québec économique d’aujourd’hui et de demain.
  • RESTEZ À L'AFFÛT !
    Abonnez-vous gratuitement à nos cyberbulletins, devenez fan de Châtelaine sur Facebook ou suivez-nous sur Twitter !

    Cyberbulletins Facebook Twitter

© 2010