Recherche de recettes

Cuisine

Tour de table

Publié dans Châtelaine de novembre 2010 © Les Éditions Rogers ltée

De la soupe en boîte aux sushis à emporter, de Jehane Benoit à Josée di Stasio, du Tang au porto, de la margarine aux fromages fins et de la reine du foyer à la travailleuse pressée… Au fil de notre histoire et de ses archives, Châtelaine jette un regard amusé sur un demi-siècle d’activités et de plaisirs culinaires.

tdtable-pain

© Roderick Chen / Getty

Les années 1990 : Nature et culture

Si, en ces années on ne vit pas à proprement parler un retour à la terre, on développe néanmoins un engouement certain pour le naturel, le santé… C’est la grande époque du vrai vrac, des boutiques d’aliments naturels, des eaux filtrées, des pains de céréales complètes. On cuisine des fleurs (eh oui!), des légumes oubliés – courges ou patates bleues. Nos menus de la semaine intègrent pizzas, couscous et sautés au wok. Côté fast-food, c’est le bel âge des tacos, pitas, tortillas, salsa. Toutes sortes d’assaisonnements importés se font une place sur les tablettes du supermarché. Les épiceries fines et les marchés publics prolifèrent, promettant l’authentique. Devant la menace de la vache folle, nos producteurs de porc et de volaille vantent leurs nouvelles découpes. Chez les puristes, le végétarisme a la cote. Le régime méditerranéen est branché. On boude le « fort » au profit du vin. Et voilà la porte grande ouverte aux aliments fonctionnels – du son pour son côlon, de la tomate pour sa prostate! Il ne s’agit plus de manger, mais de « bien » se nourrir. Et tout en calculant ses bénéfices santé, on poursuit, autour de la table, un débat jamais clos : la question des organismes génétiquement modifiés, les fameux OGM.

fdc900810

© Foodcollection / Getty

Le Québec dans l’assiette

Nos producteurs ont raffiné leur savoir-faire. L’ère est maintenant au savoir vendre. Et ça marche. Fro-mages, vins, viandes, légumes, sirop d’érable, produits fins… on est fiers d’acheter québécois. Sous la pression des consommateurs, les marchés publics renaissent, jusqu’ici étouffés par les grosses chaînes alimentaires.

Notre pain quotidien

Enfin du bon pain! En 1992, Liliane Colpron fonde, avec ses enfants, la Boulangerie Première Moisson. Le concept : ingrédients naturels et méthodes traditionnelles. Succès jamais démenti!


« Page précédente
1 - 2 - 3 - 4 - 5
Page suivante »

Laisser un commentaire

3 commentaires à « 

Tour de table

 »
  1. 3

    Linda Blondin a dit :

    Bonjour,

    J’ai tellement aimé le Châtelaine de novmrebre 2010 50 ans, j’aimerais l’offrir à des amies et à ma petite fille plus tard pour qu’elle ait lu touts les parcours des femmes et de sa grand-mère. Comment puis-je acheter 5 exemplaires de ce fascicule.

    Merci

    Linda Blondin

  2. 2

    Carole LeFrançois a dit :

    Tout ça semble bien loin à certains, mais étant abonnée à Châtelaine en 1967, et restant à la maison pour m’occuper de mes 2 enfants, j’adorais quand la revue arrivait, je la lisais de la 1ère à la dernière page. J’ai beaucoup cuisiné avec mais l’encyclopédie de Mme Jehanne Benoit , me suit toujours en 2010. Indispensable à qui commence, sur toute question. Elle n’a jamais été remplacée.

    Pour finir, je suis bien d’accord avec vous, l’EXPO 67 nous a ouvert grand le monde.

  3. 1

    L-M boucher a dit :

    Un pur plaisir que ce tour de table à rebours ! Merci !

  • DE NOS COMMANDITAIRES
     
    Section publicitaire spécialement consacrée à celles qui bâtissent le Québec économique d’aujourd’hui et de demain.
  • RESTEZ À L'AFFÛT !
    Abonnez-vous gratuitement à nos cyberbulletins, devenez fan de Châtelaine sur Facebook ou suivez-nous sur Twitter !

    Cyberbulletins Facebook Twitter

© 2010