Recherche de recettes

Cuisine

Tour de table

Publié dans Châtelaine de novembre 2010 © Les Éditions Rogers ltée

De la soupe en boîte aux sushis à emporter, de Jehane Benoit à Josée di Stasio, du Tang au porto, de la margarine aux fromages fins et de la reine du foyer à la travailleuse pressée… Au fil de notre histoire et de ses archives, Châtelaine jette un regard amusé sur un demi-siècle d’activités et de plaisirs culinaires.

Tour de table

© Jupiterimages Getty

Les années 1960 : Ouverture sur le monde

Ça y est, on sort de la Grande Noirceur! Maurice Duplessis vient de mourir (en septembre 1959), le soleil de la Révolution tranquille peut se lever. Un vent de libération souffle sur le Québec, ses institutions, ses mœurs… et ses cuisines. Madame reste la reine des fourneaux, mais dans son bungalow tout neuf. Son royaume, parfaitement équipé en appareils électriques de tous formats et fonctions, est désormais à aire ouverte sur le vivoir, où trône la télévision (en couleurs à partir de 1966). C’est d’ailleurs à la télé que Jehane Benoit, auteure célébrée de L’Encyclopédie de la cuisine canadienne, donne ses lettres de noblesse à l’art culinaire. C’est à cette même télé que l’information féministe circule, donnant des ailes aux ménagères qui s’éloignent progressivement de leur poêle pour explorer le marché du travail. Et puis voilà Expo 67! C’est le happening total, qui ouvre notre intellect, notre imaginaire, nos papilles et les tablettes de nos épiceries aux cultures d’ailleurs. Fini le ragoût de boulettes en boîte! L’Institut de tourisme et d’hôtellerie ouvre ses portes en 1968. Nos mœurs culinaires vont prendre un nouveau virage.


Les soupes Campbell

Elles dépannent toutes les mères, à un prix imbattable. La « crème de tomate » sert de base à la sauce à spaghetti et on la trouve même dans une recette de gâteau aux raisins! En 1962, les tableaux d’Andy Warhol représentant les 32 variétés de soupes Campbell lancent le Pop Art.

tdtable-melangeur

© Kutay Tanir / Getty

Le mélangeur

L’un des nombreux petits électroménagers devenus indispensables dans les foyers modernes.

La grande Jehane Benoit

Diplômée de la Sorbonne en chimie alimentaire (rien de moins!), vedette de nos – nouveaux – petits écrans, Jehane Benoit est une avant-gardiste qui publie nombre d’ouvrages. Son Encyclopédie de la cuisine canadienne, parue en 1963, s’est vendue à plus d’un million et demi d’exemplaires!


La Régie des alcools du Québec offre aux visiteurs d’Expo 67 une gamme de vins et de boissons alcoolisées provenant de tous les coins du monde. C’est le début de la culture du vin au Québec.


« Page précédente
1 - 2 - 3 - 4 - 5
Page suivante »

Laisser un commentaire

3 commentaires à « 

Tour de table

 »
  1. 3

    Linda Blondin a dit :

    Bonjour,

    J’ai tellement aimé le Châtelaine de novmrebre 2010 50 ans, j’aimerais l’offrir à des amies et à ma petite fille plus tard pour qu’elle ait lu touts les parcours des femmes et de sa grand-mère. Comment puis-je acheter 5 exemplaires de ce fascicule.

    Merci

    Linda Blondin

  2. 2

    Carole LeFrançois a dit :

    Tout ça semble bien loin à certains, mais étant abonnée à Châtelaine en 1967, et restant à la maison pour m’occuper de mes 2 enfants, j’adorais quand la revue arrivait, je la lisais de la 1ère à la dernière page. J’ai beaucoup cuisiné avec mais l’encyclopédie de Mme Jehanne Benoit , me suit toujours en 2010. Indispensable à qui commence, sur toute question. Elle n’a jamais été remplacée.

    Pour finir, je suis bien d’accord avec vous, l’EXPO 67 nous a ouvert grand le monde.

  3. 1

    L-M boucher a dit :

    Un pur plaisir que ce tour de table à rebours ! Merci !

  • DE NOS COMMANDITAIRES
     
    Section publicitaire spécialement consacrée à celles qui bâtissent le Québec économique d’aujourd’hui et de demain.
  • RESTEZ À L'AFFÛT !
    Abonnez-vous gratuitement à nos cyberbulletins, devenez fan de Châtelaine sur Facebook ou suivez-nous sur Twitter !

    Cyberbulletins Facebook Twitter

© 2010